Pour la plante des pieds, une planche en bois, en plastique ou en caoutchouc. Au-dessus, un beau tissu célébrant le charme de l’Afrique, dont il est issu. Il n’en faut pas plus, pour rehausser la singularité de cet accessoire de mode progressivement prisé.

En ces temps de hautes températures, l’on a bien envie d’abandonner toutes ces chaussures et de se laisser chausser par quelque chose de confortable à coup sûr et surtout qui assure. Adéquates pour des balades urbaines, pour un tour au bord de la plage, ces souliers chassent vraiment large. Seul hic, il n’est pas évident d’arborer ces babouches lors de cérémonies protocolaires.

L’accessoire n’en demeure pas moins, fascinant, tentant. Une belle touche qu’offre ces babouches, qui en matière de mode font mouche.